• FONT RESIZER
    • SHARE

Les Politiques

  • Home
  • >
  • Les Politiques

les politiques

La force révolutionnaire

La communauté finlandaise au Canada n’a jamais été homogène. Même si les “Finlandais rouges” de tendance socialiste dépassaient en nombre, jusqu’à la fin des années 1950, les “Finlandais blancs”, plus religieux et conservateurs, les immigrants finlandais souscrivaient à un éventail de croyances politiques. Quoique déjà plus progressifs socialement que le Canadien moyen à l’époque, les Finlandais de la Première Vague (1888-1914) sont souvent devenus plus radicaux à la suite de leur expériences au Canada. Les Finlandais de la Deuxième Vague (1917-1930), dont beaucoup étaient des réfugiés politiques qui fuyaient la Finlande après la Révolution russe et la Guerre civile finlandaise, arrivèrent avec de fortes convictions socialistes. La politique canadienne d’immigration après la Deuxième Guerre mondiale reflétait les craintes de la Guerre froide et fit en sorte que les Finlandais de la Troisième Vague (1950-1970) fussent plus anti-socialistes. Pour beaucoup, la promesse d’un nouveau départ au Canada fut brisée par la réalité des difficiles conditions de travail, les préjugés ethniques et les inégalités sociales. Par volonté de contribuer de façon positive au changement social, les Finlandais au Lakehead ont joué un rôle significatif dans le développement des mouvements ouvriers et socialistes au Canada.